Les pièges et erreurs à éviter

Avec mon expérience et les différents témoignages que je reçois voici pour moi quelques conseils de base. Je vous invite pour plus d'information à me contacter par téléphone. 06.71.98.48.52

1- L'achat d'un mobil home à un Professionnel en dehors du Camping

acheter son mobil home dans un dêpot vente

Vous pouvez trouver la solution d'acheter à une société de vente de mobil home.

 Cette manière de procéder semble intéressante

 (Les Mobilhomes sont en effet moins cher que sur le camping directement)

Prix souvent trés souvent attractif, mais attention car nombreux sont les campings qui refusent sur leur terrain des mobilhomes non vendus par eux.

 

 D'autres le permettent, mais avec des droits d'entrée qui s'élèvent entre 2000 € et 8 000 € !

 et les frais de transport pat convoi exceptionnel qui s'élève à plus de 3000 €.

 

Les frais sont beaucoup trop importants.

 

 

2- Effectuer votre achat auprès d'un Particulier

  • Attention Le prix de vente est bien souvent supérieur à sa valeur réel sur le marché. 
  • ( aucune garantie ) si vices cachés.
  • Coût de transport coûteux si vous devez le déplacer dans un autre camping et il sera difficile d'en trouver un qui l'acceptera.
  • En cas d'achat directement sur son emplacement, le camping vous demandera de régler un droit d'entrée 

3- Acheter le mobilhome sur l'aire d'exposition du camping

visite découverte siblu village ou tohapi - Parc de vente

Cette solution me semble la meilleure... C'est celle que j'ai adopté

  • Pas de droit d'entrée
  • Grand choix de mobilhomes toute marques neuf ou d'occasion 
  • Pas de frais d'installation
  • Mobilhomes révisés et contrôlés avec une garantie de 1 ou 2 ans selon les modèles
  • Bien souvent vous pouvez choisir l'emplacement de votre choix 

 

4- Mettre son Mobil home sur un terrain Privé ?

Mettre son mobil home sur un terrain privé

Si vous avez déjà un terrain et que vous aimez la tranquillité et n'avez pas l'intention de louer votre Mobil home, cette formule est peut être adaptée pour vous, mais attention la législation et particulièrement du code de l’urbanisme est un peu plus strict.


La réglementation pour l’implantation d’un mobil home sur un terrain privé, varie selon la superficie du mobil home :

qui sera inférieure ou supérieure à 20m².

Surface inférieure à 20m² : son implantation doit seulement faire l’objet d’une demande préalable en mairie.

Surface supérieure à 20m² : son implantation nécessite un permis de construire, et c’est le droit commun qui s’applique à n’importe quel type d’habitation.

En vertu des dispositions de l'arrêté du 28/09/07 et aux articles A.111-7 et A.111-8 du code de l’urbanisme, le mobil home doit s’intégrer dans le paysage et l’environnement de son implantation


   Par contre, si vous souhaitez investir dans un mobil home dans le but d'y séjourner, mais également d'en faire du locatif, évitez de le placer sur un terrain privé.

   Vous aurez beaucoup moins de demandes de locations et la rentabilité locative sera nettement inférieure, car aucune prestation.

 

 

5- Mettre son Mobil home sur un terrain de Camping ?

C'est pour moi, la meilleure solution pour faire de l'investissement locatif et dégager le maximum de rentabilité et faire un achat sécurisant.

 La grande majorité des vacanciers privilégie les campings ayant des prestations

 (activités, clubs enfants, complexes aquatiques, spectacles ...).

 les familles souhaitent de plus en plus passer des vacances dans un lieu convivial dans lequel de nombreuses animations sont proposées et ou les enfants seront en sécurité.

 

 

Certain campings adhèrent à une charte de la Fédération Nationale de l’Hôtellerie de Plein Air (FNHPA). Ils s’engagent ainsi à respecter des principes très importants avec les propriétaires. Cet engagement est gage de qualité dans la relation entre camping et propriétaire, ceci est très important.

 

Choisissez un camping qui adhère à cette charte de transparence !!! 

6- Les différents types de contrats...

les différents types de contrats avec le camping

CONTRAT A DURÉE INDÉTERMINÉ 

Avant d'investir, il est très important d’étudier le type de contrat du camping.

Beaucoup proposent des contrats à durée déterminée, c'est-à-dire limités dans le temps (5 ans, 10 ans ) au delà vous devrez soit partir soit changer de mobilhome!!

!

 

Faite racheter le mobil home par le camping :

En principe, le camping propose de racheter votre mobilhome et de le remplacer par un plus récent.

Un mobil home décote chaque année, dans le même principe qu'un camping car ou caravane.

 

Conserver le mobil home et le faire sortir du camping :

Cette solution coûteuse a beaucoup d'inconvénients.

 - Coût de désinstallation.

 - Frais de transport par convoie exceptionnelle entre 1 000 € et 10 000€ selon la distance à parcourir, dimensions du mobil home . 

Difficulté ensuite de trouver un camping qui l'accueille.

 En cas d'acceptation par le propriétaire du camping, de nouveaux frais vont s'ajouter :

- Droits d'entrée comme mentionné précédemment.

- Frais de mise en place

 

 

CONTRAT RECONDUCTIBLE PAR TACITE RECONDUCTION

 D'autres campings proposent un contrat reconductible par tacite reconduction.

Contrairement au contrat à durée déterminée, ce type de contrat ne stipule pas combien de temps un propriétaire peut rester avec son mobil home.

Il arrive sur certains campings, que des propriétaires puissent laisser leur mobil home de nombreuses années sur leur parcelle.

En revanche, sur d'autres, il est possible de se faire expulser quelques années après achat, pour des raisons "x".

 

 

Je vous invite donc à la prudence, car les contrats dits «reconductibles» ne sont pas sans risques, loin de là...

Beaucoup m'ont parlé de problèmes rencontrés, suite à la souscription d'un contrat reconductible. Les cas les plus fréquemment cités étaient les suivants :

  • Pour certains, tout se passait bien au début, jusqu'au jour où le directeur du camping n'a plus voulu des mobil homes de propriétaires sur son terrain, souhaitant louer uniquement les mobil homes lui appartenant...
  • D'autres se sont retrouvés dans la même situation, lorsque le camping a été vendu. Le nouveau Directeur a procédé à de nombreux changements, dont «l'expulsion » des propriétaires, car il n'en voulait plus sur son terrain !

Ainsi, toutes ces personnes qui croyaient profiter de leur mobil home de nombreuses années sur le terrain qu'elles avaient choisi, se sont vues dans l'obligation de l'enlever et de quitter le camping.


Elles se sont donc retrouvées dans le même cas que les propriétaires ayant souscrit un contrat à durée déterminée et tous les problèmes que cela a occasionnés (frais de désinstallation, de transport, etc...).

 

Certains propriétaires ont lutté, n'acceptant pas ces décisions et ont créé des Associations dans le but de faire annuler cette décision.

D'autres ont porté plainte contre le Directeur du camping et ont intenté une action en justice... Que de soucis !

 

 

7- La Gestion Locative assurée par le camping

 Certains campings permettent de louer soi-même son propre mobi lhome. Ainsi, le propriétaire perçoit l'intégralité de la location, ce qui est normal, puisque le bien lui appartient !

 

Malheureusement, beaucoup d'autres, ne permettent pas au propriétaire d'assurer lui-même la gestion locative de son mobilhome et prélèvent ainsi de 20% à 45% sur chaque semaine louée.

Il est évident qu'investir dans de telles conditions n'est pas un bon placement.

Après avoir parcouru différents forums et Blogs de certains propriétaires beaucoup de personnes expliqués les abus concernant la gestion locative imposée par le camping où elles se trouvaient.

Les cas les plus fréquents étaient les suivants :

 Certaines semaines n'étaient pas réservées, car le camping louait en priorité ses propres mobilhomes.

  • En cas de demande de location suite à une annonce déposée par un propriétaire, celui-ci était obligé de communiquer au camping les coordonnées des personnes susceptibles d'être intéressées. Il arrivait que le propriétaire n'entende plus parler de ces personnes, le camping se les étant appropriées pour compléter ses réservations ...
  • Le propriétaire ne pouvait pas prêter librement son mobil home à des membres de sa famille, le camping prélevant une certaine somme par jour et par personne !

8- Durée d'ouverture du Camping

Durée d'ouverture du camping

Il était fréquent avant, de trouver des campings ouverts à l'année. Cela est devenu très rare aujourd'hui.

 Certains ouvrent sur une courte période : 4 ou 5 mois dans l'année, voire moins ( juillet / août uniquement ).

  • La 2ème erreur à ne pas commettre, est d'investir sur un camping qui n'ouvre que 5 mois dans l'année

 En effet, non seulement vous ne pouvez pas aller dans votre mobil home quand vous le voulez, mais vous perdrez également de nombreuses locations (demandes à des périodes où le camping est fermé).

 

Si vous souhaitez profiter de votre bien et le louer au maximum, optez pour un camping ouvert sur une longue période !

 de Février à Novembre par exemple

 

Vous l'avez compris, le camping idéal n'existe pas. En revanche il y a des erreurs très importantes à ne pas commettre.

Il vous faut trouver la bonne solution selon votre Budget et critères, et savoir si vous souhaitez acheter un mobil home pour vos vacances et en profiter, de le donner en gestion locatif par le camping en été par exemple, afin de bénéficier en retour d'un loyer de parcelle gratuit ou bien si vous l'achetez pour le louer principalement afin de dégager des revenus locatif et faire de la rentabilité.

C'est pour cela que je vous conseille de me contacter directement par téléphone afin de vous conseiller au mieux selon votre projet. Je vous suivrais tout au long de vos recherches afin que vous ne fassiez pas d'erreur.

 

 

 

 

 

 

Acheter un Mobil home pour un investissement locatif ou vos Vacances ? Achat rentable et pièges à éviter, je vous conseille et vous guide tout au long de votre projet afin d'investir dans le meilleur mobil home et le bon camping

Contactez moi vite